Taransky

Fureur et mystere

at-tawbah asked: De si belles lettres et une si fine humilité. D'où viens-tu, vent de fraîcheur?

Je viens d’orient. Je viens des mille et un livres que j’ai effleurés. Je viens de vos rires, de vos larmes, de votre haine, c’est-à-dire de votre amour refoulé. Je suis l’éphémère tourbillon qui survole l’océan de vos vies ; la fraicheur de vos larmes accompagnée de la chaleur qui les évapore. 

D’où je viens ? En réalité, je ne le sais pas. Mais sachez que sans vous, je ne saurais où je vais.

Her, est un élégant conte mélancolique qui revisite à l’air du 2.0 la quête universelle qu’est : trouver l’amour

Fellini a su dire le vrai à ce sujet lorsqu’il faisait, jadis, la description de La cité des femmes  :

" C’est l’histoire d’un homme qui tourne autour de la femme, la regardant de tous côtés, et qui en est séduit et à la fois frappé de stupeur. On dirait qu’il la regarde sans avoir même envie de la comprendre, mais plutôt pour le plaisir d’en être stupéfait et de l’admirer, d’éprouver de l’enthousiasme, de la confusion et un peu de tendresse. On dirait quelqu’un en quête d’une femme, de la femme, mais avec le souhait de ne pas la trouver. Peut-être a-t-il peur car il pense que trouver la femme, l’obtenir, c’est succomber, disparaître, mourir. Si bien qu’il préfère continuer à la chercher sans l’atteindre.

Enfin, une interrogation vient frapper notre esprit : l’océan virtuel qui s’ouvre à nous, sera-t-il une solution pour étancher notre soif infinie d’exister ? 

echetetmatt asked: Bravo pour ton blog Sirtm. Il apporte une dose nécéssaire tant de fraîcheur que de mélancolie. De bonheur et de tristesse. Il m'inspire et m'aide dans mon cheminement personnel. Bravo, et bonne continuation. Bon courage !

Moi qui avais quitté facebook pour fuir cette autosatisfaction narcissique, voilà qu’elle me rattrape sur tumblr

En tout cas, j’aime à croire - faussement peut-être - que l’intimité de mes maux s’ouvre à l’universalité des vôtres, merci !

intimeanonyme asked: Il aura fallu que tu "aimes" un de mes posts pour que je découvre ton magnifique Tumblr. Tes mots m'ont ébahi, touché et donné envie d'en lire plus. Je me devais de te le dire.

D’abord, c’est l’occasion pour moi d’extrapoler un peu en te disant que plus qu’un de tes posts, c’est ton univers que j’aime.

Disons, peut-être, que ton cœur a su pressentir en les lisant, les sentiments qui étaient les miens en les écrivant.

Et je tiens sincèrement à te remercier d’avoir esquissé, le temps de tes mots, un sourire sur mon visage. 

sulfuricacid asked: thumb up pour ta playlist, elle est toppppppp

Je me plais à penser que, quelques refrains durant, elle a su parler à ton cœur aussi clairement qu’au mien. 

desbleusaucoeur asked: ça fait peur le mystère

L’inconnu fait peur. Le mystère lui, attire. Je pense d’ailleurs que ton intervention vient le confirmer ;)

Lire, écrire, aimer ; tout est là.

pisaller-art asked: J'aime bien tes maux.

Et pourtant…ils (elles) sont maudits, mal dits, meurtris.

lecoeurmelancolique asked: Bonjour :) J'ai trouvé ton blog complètement par hasard, et ce que je voulais dire c'est que tes textes sont beaux, ta facon d'écrire est vraiment poétique. J'ai passé la dernière heure en regardant les choses que tu as publié. (Excuse-moi si j'ai quelques fautes en francais, j'aime bien cette langue mais je suis encore en train de l'apprendre.) Comme toi, j'adore le cinéma! Je te souhaite une bonne journée.

Eh bien d’abord, mille merci pour ces doux mots ! Et, si tant est que ma manière d’écrire soit poétique, la tienne est assurément pleine de tendresse. Et de toi à moi, ton français est comme dirait un certain Stromae : formidable !

Anonyme asked: C'est quoi la différence entre l'attirance et l'amour ?

kradify:

L’attirance c’est vingt fois par jour, l’amour c’est une ou deux fois par vie.